Merci de vous enregistrer sur le site avant de pouvoir vous abonner à une liste.
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Kraken - 19 Août 2017 - Aalst (Belgique)

Plus d'informations
il y a 3 mois 3 jours #45429 par Noyau Rapide
Eté 2017, pris par une pulsion de tourisme speedcoreux, on met le cap sur Aalst/Alost, petite cité flamande entre Bruxelles et Gand. Le lineup est plutôt intrigant puisqu'on ne connait que l'ami Flo/HFK, mais les styles annoncés font frémir : NOISECORE - TERROR - SPEEDCORE - EXTRATONE - FLASHCORE - DIGITAL GRINDCORE :blink: :blink:

Cette image est caché pour les invités.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour la consulter.


Encore une soirée sur un bateau, bien plus modeste que la dernière fois, en fait ce "Lounge Boat" ressemble plutôt à une pénichette posée sur un canal, plus propice à une balade pour 3ème âge qu'au chaos auquel on va assister !

Cette image est caché pour les invités.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour la consulter.


Une fois embarqués on se retrouve dans une boîte métallique sans fenêtres avec juste un gros strobo et une machine à fumée. La commande de cette dernière est à la disposition des danseurs du 1er rang, qui se feront une joie de remplir le bateau de fumée dès qu'on y verra à plus d'un mètre... On s'habitue assez vite à respirer là-dedans mais visuellement ça reste assez perturbant de passer la soirée dans un brouillard opaque.

A peine le temps de dire bonjour aux 2 potes et quasi seuls francophones de la soirée que ça démarre très fort avec Alien8 et Gridbug. Le duo de Belges nous offre un des sets les plus intéressants de la nuit qui oscille entre noise et speedcore ultra rapide, ça commence très bien ! De bons souvenirs aussi du set d'HFK, Skat Injector aussi même si je pensais voir une sorte de groupe avec un(e?) chanteur(euse?), mais en fait j'ai juste vu un live speedcore pas trop mal foutu.

Cette image est caché pour les invités.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour la consulter.



Ensuite un tunnel de quelques heures très éprouvantes s'ouvre devant nous pour 2 ou 3 lives aussi merdiques les uns que les autres, tous joués en appuyant sur la barre espace d'un PC portable pour vaguement mixer des tracks extratone très chiants.
Le point culminant (ou plutôt le trou le plus profond) de cette épreuve restera le set de Pressterror, qu'on avait repéré parce-qu'il vendait tout un tas de merde-chandising à un stand, dont un épique tapis de souris avec sa photo dessus. Il a ensuite revêtu un masque de cochon et commencé à passer des tracks tous pareils à base de hurlements et de rafales de gros kicks, tout en sautant partout derrière son ordi en se tenant le visage comme les allemands en transe... A force de faire n'importe quoi il a fini par faire tomber l'ordi d'un des types qui avaient joué avant, ce qui a interrompu un peu sa chorégraphie et raccourci la fin de son live.

La fin de la nuit a quelque peu rattrapé le coup, notamment avec un set bien barré des DDSL (Dutch Demonic Speedcore Legion :evil: :evil: :evil: ), un trio de bizarres hollandais satanistes qui bricolent du speedcore aux kicks ultra rapides avec plusieurs platines cd, en cuttant des boucles de quelques secondes dans tous les sens.

Cette image est caché pour les invités.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour la consulter.



En bref une soirée marrante en Belgique, avec beaucoup de jeunes gens aux t-shirts de groupies speedcore, quasiment pas de francophones, et comme écrit sur le fly : "big laser, lots of smoke and nerving strobo" :laugh: :silly: :blink: ...

La matinée du dimanche fut passée à boire de la Westmalle triple en terrasse en scotchant sur le carillon du beffroi, en attendant que notre hôtel ouvre pour démarrer l'after...

Cette image est caché pour les invités.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour la consulter.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.179 secondes