Merci de vous enregistrer sur le site avant de pouvoir vous abonner à une liste.
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Vos derniers Achats en BD

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois - il y a 4 mois 1 jour #45432 par baboon
Réponse de baboon sur le sujet Vos derniers Achats en BD

Titre : Dust
Tome : 25
Série : Blueberry
Genre : Western
Scénario & Dessin : Giraud, Jean
Couleur : Smulkowski, Scarlett
Edition Dargaud - 2005


Synopsis : Tombstone, 28 octobre 1881. Le duel entre les frères Earp et les Clanton/Mc Laury s'apprête à connaître son dénouement. Pendant ce temps, au Dunhill hôtel, un coup de revolver fracasse la porte de la chambre où Doree est prisonnière de Johnny Ringo, le tueur psychopathe. L'écrivain Campbell renonce à écrire la biographie de Blueberry et rentre à Boston.. Mais en quelques secondes, les destins de ces personnages vont se jouer. Quant à Blueberry, il connaîtra une vraie résurrection. Le voilà enfin prêt à renouer avec l'aventure, la vraie.. C'est comme un petit miracle.. Alors qu'on ne donnait pas cher de sa peau au début du cycle de Tombstone, c'est un nouveau Blueberry qui semble renaître à la vie. Désormais, il est un homme neuf, décidé à reprendre la route de la grande aventure. " Ruiné, mais vivant ! ", comme il s'exclame à la fin de Dust, Blueberry goûte le plaisir de sa renaissance et de la fin de sa quête introspective. Il est enfin libéré du poids de son passé.

Mon premier Blueberry, j’avoue que je n’avais encore jamais lu un tome de cette série, Malgré que celui-ci soit le dernier de la sous-série dite « Tombstone » j’ai finalement apprécié cette BD autant par sa construction scénaristique solide que par le caractère de Blueberry, antihéros cynique mais avec un grand sens de l’honneur.

Titre : Slive
Tome : 5
Série : Les mondes de Thorgal - La jeunesse de Thorgal
Genre : Aventure
Scénario : Yann
Dessin : Surzhenko, Roman
Edition Le Lombard - 2017


Synopsis : Thorgal ne peut se résoudre à accepter la mort de Hiérulf-le-penseur. Qui protégerait alors les Vikings du Nord contre les folies de son roi sanguinaire, Gandalf-le-fou ? Parti à la recherche de Hiérulf, Thorgal croise un petit garçon téméraire sur son chemin.

Bis repetita, lol, c’est aussi mon premier Thorgal… j’ai apprécié l’histoire, le dessin et bien sur l’environnement viking !! mais à la différence de blueberry, il m’a été plus difficile de comprendre clairement les tenants et aboutissants de ce tome sans avoir lu les précédents, mais cela m’a suffisamment plus pour que je m’y attache.
(les deux BD sont des cadeaux de ma famille d’où le choix étrange de prendre un tome au milieu d’une série lol)
Dernière édition: il y a 4 mois 1 jour par baboon.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 1 mois #45453 par baboon
Réponse de baboon sur le sujet Vos derniers Achats en BD

Titre : Les clous rouges
Tome : 1
Série : The savage sword of Conan (La collection)
Genre : Héroic - Fantasy
Scénario & Dessin : Collectif
Couleur : N&B
Edition Hachette - 1/20/2017


Synopsis : "Sache, ô prince, qu'entre ces années où l'océan engloutit Atlantis et lescités lumineuses, et celles de l'ascension des fils d'Aryas, il y eut une époque oubliée... l'ère de Conan le Cimérien aux cheveux noirs et aux yeux sombres qui, armé de son épée, volait, pillait et tuait..." Sorti tout droit des années 70, voici le premier volume en noir et blanc des aventures de la plus grande création de R.E. Howard, par Roy Thomas, Barry Windsor-Smith, Gil Kane, Neal Adams, Jim Starlin et Al Milgrom !


Hachette s’est lancé en 2017 dans la reddition en français de tout les numéros de « The savage sword of Conan » (235 numéros qui seront regroupés en 91 tomes dont déjà 56 disponibles), toutefois pour un collectionneur ceci peut sembler superflu en effet de nombreux numéros ont déjà été publié en français mais en premier lieu pas intégralement ! Et de plus dans de multiples et différentes revues depuis les années 70 et ce pas toujours dans un format adéquat.

J’y vois donc un intérêt pour ceux qui ne veulent pas se lancer dans la tache difficile de constituer une collection originale ou alors pour ceux qui veulent avoir justement tout les numéros et dans un format décent, me concernant j’hésite surtout pour avoir enfin l’intégralité, à noter qu’une autre reddition concurrente existe : « Les Chroniques de Conan » démarrée elle en 2008 et qui en est au 25 tomes mais seulement au numéro 143 de SSC (!), vu le rythme Hachette aura fini le job bien avant.

Pour ce numéro est inclut des histoires issues de Savage tales 1,2, 3, 4 et 5 ainsi que de SSC 2, dont le fameux Les Clous Rouges qui fait la une, cette histoire est déjà paru chez les Hunanoides associés en 1976 et chez Aredit/Artima en 1983, par ailleurs elle est surtout connue comme une nouvelle Majeure de Rober Erwin Howard.

Titre : Pourri jusqu'à l'os
Tome : T31
Série : Walking Dead
Genre : Comics
Scénario & Dessin : Kirkman, Robert/ Adlard, Charlie - Rathburn, Cliff
Edition Delcourt - 13/03/2019


Synopsis : Eugene rapporte le sabre de Michonne à Rick, et celui-ci comprend alors qu'elle a choisi de rester au sein du Commonwealth au côté de sa fille. La Gouverneuse Milton arrive à Alexandria et Rick lui fait les honneurs de la visite. Tout semble se dérouler pour le mieux, mais il semble évident que les deux leaders ne partagent pas la même vision quant à la façon de gérer leurs communautés respectives...

Titre : La fin du voyage
Tome : T32
Série : Walking Dead
Genre : Comics
Scénario & Dessin : Kirkman, Robert/ Adlard, Charlie - Rathburn, Cliff
Edition Delcourt - 16/10/2019


Synopsis : Rick va-t-il être capable de ramener la paix au Commonwealth ? La situation s'envenime avec la Gouverneuse Milton. Et question essentielle reste posée, sans réponse dans l'immédiat : est-ce que si une communauté aussi puissante et organisée que le Commonwealth venait à tomber, qu'est-ce que cela dirait de l'état du monde ? Pas certain que le futur soit très brillant pour nos protagonistes...


En effet bientôt la fin du Voyage Walking Dead en comics, il ne reste plus qu’un tome bien nommé « Épilogue », concernant ces deux tomes on voit que la boucle est bouclée je ne peux trop en dire si ce n’est que Rick est bien le héros de cette série et que malgré la fin d’un monde ce ne fut pas la fin du monde mais que de morts sur la route...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 mois 1 semaine #45462 par baboon
Réponse de baboon sur le sujet Vos derniers Achats en BD

Titre : La reine de la côte noire
Tome : 1
Série : Conan le Cimmérien
Genre : Héroic - Fantasy
Dessin : Alary, Pierre
Scénario : Morvan, Jean-David
Couleur : Sedyas
Edition Glénat - 02/05/2018


Synopsis : De barbare à pirate, il n’y a qu’un pas.

Poursuivi pour avoir tué un juge, Conan trouve refuge in extremis sur un navire marchand. Mais peu de temps après avoir appareillé, le Cimmérien et ses nouveaux compagnons doivent faire face à une menace : les pirates de la légendaire Bêlit, autoproclamée Reine de la Côte Noire ! Après un combat éprouvant, Conan fait sensation auprès de sa terrible adversaire qui ne tarde pas à tomber sous le charme. Elle voit en lui celui qu’elle a toujours attendu, le roi pirate qui mènera ses hommes à la gloire...


Glenat sous la houlette de Patrice Louinet et de Jean-David Morvan ont lancé une collection qui reprend les 21 nouvelles de Robert Erwin Howard, pour chacune d’entre elles un tome, un dessinateur et un scénariste spécifique.

L’idée étant de revenir à l’essence même des nouvelles d’Howard, ceci étant expliqué dans ce premier tome par un texte de Patrice Louinet.

Bien que cette idée ait du charme, le discours autour de l’adaptation (pastiche/horrible) faite sur les nouvelles par L Sprague De Camp , ou le dessin par John Buscema de Conan (qui serait trop musclé) m’ont par contre gêné, Conan à mon sens est devenu justement ce héros parce que L Sprague De Camp a su prolonger, maintenir voir étendre le mythe, Marvel avec Roy Thomas et surtout John Buscema ont réussi à le figurer, jusqu’à évidemment le film de John Milius (Conan le Cimmérien) ou Arnold l’a véritablement incarné.
Ce que n’a pas compris (ou feint de ne pas comprendre?) Patrice Louinet c’est que Conan est beaucoup plus que le Conan des nouvelles d’Howard, il est l’icône de l’Heroic-Fantasy , et il l’est justement de par la somme des innombrables auteurs (Livre, BD, Peinture, Films, Jeux…) qui se l’on approprié, ignoré cela c’est de la condescendance, sa vision n’étant pas plus légitime que les auteurs tant honnies.

Concernant la BD en elle même, le scenario est en effet très proche de la nouvelle, on sent bien la volonté d’être au plus prêt, par contre le dessin, bien qu’original ne m’a pas convaincu, je préfère largement l’adaptation de John Buscema.

Titre : Le colosse noir
Tome : 2
Série : Conan le Cimmérien
Genre : Héroic - Fantasy
Dessin : Toulhoat, Ronan
Scénario : Brugeas, Vincent
Edition Glénat- 02/05/2018


Synopsis : Établi dans la cité de Khoraja, Conan tente sa chance au service des mercenaires d’Amalric. Dans l’attente du combat, il mène une vie d’homme de troupe ordinaire, buvant et batifolant dans les tavernes. Le destin le rattrape un soir alors qu’il rencontre par hasard Yesmala, princesse et régente du royaume en personne. Elle aurait vu Conan en rêve : les dieux l’ont désigné comme le général qui doit mener ses armées contre les hordes démoniaques du sorcier Nathok. De simple soldat, Conan le barbare devient le seul espoir de tout un royaume.


Suite de la série de Glénat sur Conan, ce tome est mieux réussi que le précédent, non pas au niveau du scenario, qui est toujours fidèle et de qualité, mais au niveau du dessin que j’ai trouvé moins enfantin, toutefois on reste encore en dessous du travail fait par Roy Thomas et John Buscema en 1974.
A noter aussi un texte de Patrice Louinet. qui contextualise la publication de la nouvelle originale d’Howard.

Titre : Au-delà de la rivière noire
Tome : 3
Série : Conan le Cimmérien
Genre : Héroic - Fantasy
Dessin : Jean, Anthony
Scénario : Gabella, Mathieu
Edition Glénat - 05/09/2018


Synopsis :
Le pays picte est une jungle obscure où la frontière entre civilisation et barbarie est mince. Une seule chose la symbolise : la rivière noire, dont on prétend qu’aucun homme blanc n’a pu la traverser et en revenir vivant. Aucun, sauf Conan. C’est au cœur de cet enfer vert que le Cimmérien fait la rencontre de Balthus, un jeune paysan volontaire qu’il sauve in extremis des griffes de farouches guerriers pictes. Ensemble, ils tenteront de prêter main forte aux colons qui se sont établis ici, sur ces terres hostiles, dans le dernier bastion de la civilisation. Avec une dizaine d’hommes, ils vont devoir retrouver le puissant sorcier Zogar Sag avant qu'il ne réussisse à unir les clans et engager son invasion sanglante...


Pour ce troisième tome, enfin le dessin est à la hauteur du scenario, lui même toujours impeccable,
Je me suis beaucoup plus projeté dans l’univers de notre barbare préféré, en espérant que cette série continue à s’améliorer !
Comme toujours un texte sur la nouvelle et plusieurs couvertures par différents dessinateurs.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 mois 2 jours - il y a 6 mois 2 jours #45463 par baboon
Réponse de baboon sur le sujet Vos derniers Achats en BD

Titre : Lucien, le retour
Tome : T5
Série : Lucien
Genre : Humour
Dessin & Scénario : Margerin, Frank
Les Humanoïdes Associés - 01/04/1993


Un Lucien que j’avais manqué, car il porte le numéro 5 comme « Lucien se met au vert »
Je suis toujours ravi de lire un Margerin j'apprécie en particulier tout les petite détails en arrière plan et les running gag gag que l’on peut y trouver d’une case à l’autre et bien sur l’ambiance loubard/punk/skin/biker début 80, un peu nostalgique quoi !

Titre : Epilogue
Tome : T33
Série : Walking Dead
Genre : Comics
Scénario : Kirkman, Robert
Dessin : Adlard, Charlie
Edition Delcourt - 15/01/2020


Synopsis :
Sebastian Milton a tiré sur Rick Grimes. Puis il l'a achevé. Carl arrive à la demeure de son père le lendemain matin, pour le découvrir transformé en mort-vivant. Il lui met une balle dans la tête par réflexe, avant de réaliser ce qu'il a vraiment fait. Carl s'occupe de faire rapatrier le corps de son père vers Alexandria. Mais il ne voyage pas seul... Une foule très nombreuse décide d'accompagner Rick vers sa dernière demeure... Voici ce qui se passe après...


Et voila le dernier tome Walking Dead, je vous ne spolierai pas la fin mais c’est une fin qui a du sens, plus de 10 ans que je suis la BD et ça fait un petit quelque chose quant même lol, cette BD est un monument puisque elle aura remis au goût du jour les Zombies et plus largement les séries survivalistes qui il faut bien le dire avait un peu disparus depuis les années 80, merci à Robert Kirkman, Charlie Adlard et aussi Tony Moore.
A noter dans ce tome des lettres de remerciement des auteurs et une interview croisée de Kirkman et du Rédacteur en chef de l’édition américaine Eric Stephenson
Dernière édition: il y a 6 mois 2 jours par baboon.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 mois 3 semaines #45464 par baboon
Réponse de baboon sur le sujet Vos derniers Achats en BD

Titre : La tour de l'éléphant
Tome : T1
Série : Conan (Panini comics)
Genre : Comics
Dessin : Busiek, Kurt
Scénario : Busiek, Kurt
Couleur : Stewart, Dave
Panini Comics - 19/08/2009



Synopsis : Louée par la critique, l'équipe artistique composée de Kurt Busiek, Cary Nord, Michael Wm. kaluta et Dave Stewart nous présente cette nouvelle version d'une aventure de Conan qui conduira le barbare du tombeau hanté d'un antique sorcier jusqu'à la légendaire tour de l'éléphant ! Une quête qui lui fera découvrir l'un des secrets les plus bouleversants de l'Univers.

Considéré comme l'un des meilleurs récits de Conan écrits par Robert E. Howard, la Tour de l'éléphant révèle au Cimmérien des mondes au-delà de la connaissance humaine et met l'accent sur la noirceur de l'âme des êtres en quête de pouvoir. Avec ses nouveaux compagnons, le héros sera confronté à des morts foudroyantes, des monstres horrifiques et des destins tragiques aussi bien pour les hommes que pour les dieux.


Voilà une série Conan en couleur par Dark Horse Comics dont c’est le premier tome traduit en français chez Panini comics. C’est la troisième adaptation BD de la nouvelle d’Howard, la première en 1971 par Barry Smith/Roy Thomas, la seconde par John Buscema/Roy Thomas, et donc ici Kurt Busiek/Cary Nord. J’ai apprécié cette version presque autant que celle de Buscema (celle de Barry Smith étant un peu courte), le dessin couleur de Busiek, même si je préfère le N/B, m’a convaincu, je suis donc pressé de lire le prochain.

A noter un insert particulièrement instructif sur des échanges entre Howard et John D Clark, fan de la première heure, qui proposa à Howard, dans une lettre, une reconstitution de l’histoire de Conan en se basant sur les nouvelles de l’auteur et tentant de lier celles ci dans un contexte plus large, ce qui interpelle c’est bien que Howard reconnaît que cette analyse et peu ou prou celle qu’il se figurai et la précisant plsu encore, la ou cela devient encore plus intéressant c’est que sur ce document (entre autres) que L Sprague de Camp se basa pour combler les trous entre les nouvelles « officielles », ce qui à mon sens abonde encore une fois dans la vision tissé au fil des ans que l’on peut avoir du parcours de Conan.

Titre : La fille du géant du gel
Tome : T4
Série : Conan le Cimmérien
Genre : Comics
Dessin & Scenario : Recht, Robin
Glénat - 12/12/2018



Synopsis : Unique survivant d'une bataille, Conan trône au milieu d’une neige maculée de sang. Le combat terminé, le Cimmérien se retrouve soudain envahi d’une lassitude profonde et d’un profond dégoût. Jusqu’au moment où il rencontre une femme à la beauté surnaturelle, aveuglante comme l’éclat du soleil sur la neige. Mû par un ardent désir, Conan décide de la suivre mais se retrouve pris dans un piège, attaqué par deux titans. Dans sa fougue, il ne s’est pas méfié. Il n’imaginait pas une seconde que sa promise n’était autre que la fille d'Ymir : le géant du gel !


Quatrième tome de la série Glenat sur Conan, et encore une fois une nouvelle adaptation d’une nouvelle d‘Howard, ce qui est amusant c’est de comparer à chaque fois ce qui a été fait précédemment, en particulier dans ce cas avec la version de Barry Smith en 1971 dans le numéro 1 de Savage tales, la ou BWS faisait dans le N&B avec justesse en une dizaine de pages une histoire simple, épuré et au limite du monde, Robin Recht dépasse les 60 pages, mais il faut le dire avec brio, cette version est donc ma préférée de cette série, Conan y est aussi éloigné de la civilisation que l’on puisse en rêver.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 mois 5 jours #45468 par baboon
Réponse de baboon sur le sujet Vos derniers Achats en BD

Titre : Orne-8 le techno-cardinal
Tome : T3
Série : Meta-Baron
Genre : Science-Fiction
Dessin : Henrichon, Niko
Scénario : Frissen, Jerry
Histoire : Jodorowsky, Alexandro
Les Humanoïdes Associés - 19/10/2016



Titre : Simak Le Transhumain
Tome : T4
Série : Meta-Baron
Genre : Science-Fiction
Dessin : Henrichon, Niko
Scénario : Frissen, Jerry
Histoire : Jodorowsky, Alexandro
Les Humanoïdes Associés - 15/02/2017



Synopsis : L'Ordre Techno est au bord de l'effondrement : l'épyphite, le carburant interstellaire indispensable à sa toute-puissance, s'épuise. Dans le plus grand secret, l'ambitieux Techno-Cardinal Orne-8 est missionné pour remédier à cette pénurie de toute urgence. En retraçant l'histoire des ancêtres du Méta-Baron, il découvre que la clé du mystère pourrait être détenue par le Méta-Guerrier. Mais celui-ci, loin des intrigues, entend se consacrer aux derniers plaisirs charnels qu'offre encore cet univers à l'agonie



Deuxième Dyptique Meta Baron, toujours avec Jerry Frissen au scenario mais cette fois ci Niko Henrichon au Dessin après Valentin Sécher, je trouve que Sécher à un style plus léché et plus proche de Juan Gimenez qui fut le dessinateur orignal, cela est toutefois d’un très bon niveau, le scenario étant quant à lui assez surprenant, qui eut imaginé un Meta baron sensible aux charmes féminins, mais après tout c’est la fin du monde, je vais éviter de spoiler mais cette approche est pour le moins rafraichissante.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 3 semaines - il y a 1 mois 3 semaines #45471 par baboon
Réponse de baboon sur le sujet Vos derniers Achats en BD

Titre : La citadelle écarlate
Tome : T5
Série : Conan le Cimmérien
Genre : Comics
Dessin : Brunschwig, Luc
Scenario : Le Roux, Étienne
Glénat - 27/03/2019



Synopsis : Tout commence sur un champ de bataille. Conan, alors roi d’Aquilonie, affronte une coalition de traîtres menée par le sorcier Tsotha-Lanthi qui, pour venir à bout de la rage du cimmérien, use de ses sortilèges avant de le neutraliser de la plus lâche des façons. Capturé vivant, Conan est emmené dans les terribles geôles de la citadelle écarlate pour y subir un sort pire que la mort et obtenir son abdication, pendant que les armées du sorcier marchent vers sa capitale. L’horreur de la prison et la redoutable magie du sorcier auront-elles raison de la résolution inflexible de Conan ? Celui-ci parviendra-t-il à s’échapper pour rejoindre son peuple à temps ?



Suite de la collection francophone des adaptations en BD des nouvelles de Conan, ce Tome 5 traite cette fois ci d’une période ou Conan est roi d’Aquilonie (ou King Conan), rassurez vous malgré son age et une légère couche de civilisation du à ses responsabilités il reste celui que l’on connaît un barbare !
Dans cette histoire on se trouve à mi-chemin entre un comte médiéval (inspiré par ailleurs par la chanson de Roland cf cahier de Louinet en fin du tome) et la magie des contrées hyperboréenne, ce qui est assez bien réussit, de grande batailles, des trahisons et de la sorcellerie!

Coté adaptation, cet histoire a déjà été adapté en BD deux fois, en 1978 par Roy Thomas (scenario) et Franck Brunner (dessin) et en 2011 chez Dark Horse avec Tim Truman (scenario) et Tomás Giorello /José Villarrubia

Je n’ai malheureusement pas lu ces deux versions donc difficile de comparer, (ça viendra), ce que je peux dire c’est qu’ici pas de problème encore une fois au niveau scenario, par contre le dessin ne m’a pas convaincu sur toutes les planches, on sent Brunschwig plus à l’aise avec le coté médiéval

C’est je pense la faiblesse de cette série, le fait de ne pas avoir un scénariste et dessinateur attitrés sur un longue période empeche d’atteindre une maturité que mérite Conan, on en revient justement avec ce qui faisait la force de Marvel sur ce point dans les année 70 et 80

Cela reste toutefois une collection de qualité que je vais continuer à acheter et suivre avec intérêt :)
Dernière édition: il y a 1 mois 3 semaines par baboon.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 3 semaines #45472 par baboon
Réponse de baboon sur le sujet Vos derniers Achats en BD

Titre : Tintin au pays des Soviets
Tome : T1
Série : Tintin
Genre : Comics
Dessin & Scenario : Hergé
Éditions Casterman Fac-similé n&b - 2010



Synopsis : Hergé ne peut imaginer la destinée fabuleuse de ce héros qu'il crée au pied levé, le 10 janvier 1929, pour une publication en feuilleton hebdomadaire. L'album qui suit dès 1930 sera néanmoins tiré à 10 000 exemplaires, preuve du succès immédiat de la série. Mais il ne sera ni réimprimé ni adapté pour la couleur comme le furent les huit autres albums parus ensuite en noir et blanc. Devenu mythique après la guerre et introuvable, il ne fut plus disponible, hors divers tirages limités aux amateurs, avant sa réédition en 1981 en version fac-similé.


Ce Tintin est le seul que je n’avais pas lu, bon en fait il y aussi l’Alph Art, et bien malgré que l’on sent qu’il n’y ait pas vraiment une réelle histoire mais plutôt une succession de gags, j’ai apprécié ce tome, OK c’est clairement anticommuniste mais c’est dessiné en 1929 et vu ce que l’on connaît maintenant de cette période en Russie est ce vraiment un problème lol

La plupart des dessin sont des aplats, mais on entrevoit la ligne claire, les représentations des engins motorisées (avion, voiture) aux détails assez poussés, et aussi quelques vues avec reliefs.
Précision c’est un cadeau de ma fille:)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 mois 2 jours #45473 par baboon
Réponse de baboon sur le sujet Vos derniers Achats en BD

Titre : Rina la méta-gardienne
Tome : T5
Série : Meta-Baron
Genre : Science-Fiction
Dessin : Sécher, Valentin
Scénario : Frissen, Jerry
Histoire : Jodorowsky, Alexandro
Les Humanoïdes Associés - 25/10/2017



Synopsis : Sur la berge, l'homme mutilé reprend son souffle. Comme tous les intrus, il est arrivé par le lac d'Épiphyte. Alors que les guerriers exigent de tuer l’étranger, Rina l’épargne : Gardienne de la planète Algoma, elle ressent le lien sacré qui unit l’inconnu à son univers. En suivant son instinct, Rina accueille non seulement le Méta-Baron, mais aussi le chaos qui le suit…

Titre : Sans-Nom le Techno-Baron
Tome : T6
Série : Meta-Baron
Genre : Science-Fiction
Dessin : Sécher, Valentin
Scénario : Frissen, Jerry
Histoire : Jodorowsky, Alexandro
Les Humanoïdes Associés - 12/09/2018



Synopsis : Malgré tous ses efforts, le Méta-Baron n'a pas pu empêcher le fier peuple d'Algoma d'affronter la terrible armada techno-techno. Effondrés, les survivants s'en remettent à lui pour protéger leur planète. Prêt à négocier pour éviter un ultime massacre, le méta-guerrier se retrouve face à un ancien adversaire : le Simak. Celui-ci lui propose un étrange marché ...


Troisième dyptique Meta Baron, Jerry Frissen au scenario, mais un retour au dessin de Valentin Sécher que je préfère à Niko Henrichon, sur les deux tomes le Tome 5 « Rina la méta-gardienne » est un peu confus je trouve dans l’introduction du monde d’Algoma, bien que parfaitement onirique, dans la deuxième partie on comprend mieux ou va l’histoire et les enjeux à venir, le tome 6 renoue avec les combats contre les techno-techno et l’horrible Simak, ce tome nous amène avec brio à une conclusion logique, et par ailleurs laisse présager un dernier dyptique encore une fois surprenant, à ce jour pas de date annoncée…

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.289 secondes